Kolet (Colette Jankovic) artiste autodidacte multi-art / Prades 66500

Kolet (Colette Jankovic) artiste autodidacte multi-art / Prades 66500

Autobiographie


 

Je m’appelle Colette (Kolet) comme l’écrivait ma grand-mère lorsqu’elle m’envoyait des Dessins.

 

Je suis née le 14 mars 1965 à Briey en Meurthe et Moselle dans une famille de musiciens, mon père sort des beaux-art de Metz avec son diplôme d’architecte et un an après ma naissance, ma famille descend dans le sud de la France.

 

La famille s’agrandit, me voilà entourée d’une fratrie de 5 frères et sœurs.

 

Le dimanche est un jour privilégié, s’il ne fait pas beau et qu’on ne peut se promener, mon père nous installe tous autour de notre grande table, avec devant nous des crayons de couleurs, des feuilles blanches et nous demande de dessiner… Le silence est recommandé car il nous met de la musique pour nous accompagner dans nos petites créations….

 

Je suis dans les Hautes Pyrénées, je suis infirmière, ma famille continue dans la musique, il me manque quelque chose, pourquoi ne pas peindre ? …. J’apprends, seule, sur des livres, l’aquarelle me plait bien…..

 

Année 1994 :

 

Un jour des amies et collègues voient ce que je fais, et après maintes pressions, j’accepte d’exposer. Tout est prévu, les uns et les autres m’aident à mettre en place cette exposition, encadrements, éclairages, plantes, décors, organisation du vernissage…. Je dois tous à mes anciennes collègues…. Cette exposition fut un succès, quasiment la moitié des œuvres sont réservée durant le vernissage….. Rapidement, tout est parti.

 

Aujourd’hui 2012 :

 

Enfin, je m’y remets à fond, je m’autorise l’abstrait, si je le pouvais, je peindrais sur de grandes toiles, sur des murs… le modelage, la sculpture, tout y passe dans la mesure du possible….

Les tableaux sortent, les uns après les autres, oui, là c’est bon, là non, je rate la moitié de ce que je fais. Plus je peins plus la peinture m’apprend, « Oh combien dois-je encore apprendre. ! »

J’ai intitulé cette exposition « Teora » (La Vie), mon passage en Polynésie m’a beaucoup marqué, j’ai travaillé avec les Polynésiens, pour eux, avec eux, chez eux, la simplicité et la vérité de leur vie m’ont marquée à jamais, c’est en l’honneur de ce peuple que j’aime tant que je décide d’utiliser des Noms Tahitiens..

« Teora » …..la Vie qu’est-elle ? Le sujet de mes tableaux…. Du moins, ma perception. ..

 

Avec toute ma bienveillance, dans ce partage,

 

Colette Jankovic

 

 


 



25/09/2012
7 Poster un commentaire
Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres