Kolet (Colette Jankovic) artiste autodidacte multi-art / Prades 66500

Kolet (Colette Jankovic) artiste autodidacte multi-art / Prades 66500

citations

 

" Trop de peintres meurent prématurément, je veux dire qu'ils deviennent très vite immobiles, figés dans la manière qu'ils ont adoptée et qui  plaît.

Lorsqu'on commence à se recommencer, c'est souvent qu'on croit s'être trouvé alors qu'on est entrain de se perdre.

La véritable mort pour un artiste, c'est quand le métier remplace l'invention, quand la main remplace le cœur, quand l'œuvre n'est plus que le reflet de ce qu'elle a été.

Dans l'exercice de l'art, rien de plus suspect que le rabâchage.

Et pourtant il n'est que d'observer un peu le public pour savoir que c'est là le sûr moyen de s'en faire reconnaître et de lui plaire.

En somme il n'apprécie les créateurs que quand ils ne sont plus que l'ombre d'eux mêmes. "

 

Chapelain Midy

 

 

Notre conscience humaine ne peut ignorer, 
négliger cet espace de liberté dont nous disposons 
pour nous unifier au monde en échappant à toutes formes d'aliénations pathologiques.

 

Le véritable artiste est celui qui reste lui-même en provocant la société
par une insurrection de la beauté dont son âme ne cesse de s'inspirer. 
C'est un homme de partage et d'amour dans la contestation de l'ordre établi,
puisqu'il ne supporte pas les embrigadements de l'esprit.

 

Bruno LEROY. Éducateur de rue.

 

 

 

 " Requalifier le rôle de l'art, signifie pour l'artiste reconquérir son propre territoire reporter sa propre pratique au-dedans des frontières spécifiques d'une opération qui ne se mesure pas avec le monde, mais avant tout avec sa propre histoire et avec l'histoire de son propree langage." 


Achille Bonito Oliva

 

 

C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche. Ma peinture est un espace de questionnement où les sens qu’on lui prête peuvent se faire et défaire. Parce qu’au bout du compte, l’oeuvre vit du regard qu’on lui porte. Elle ne se limite ni à ce qu’elle est, ni à celui qui l’a produite, elle est faite aussi de celui qui la regarde. Je ne demande rien au spectateur, je lui propose une peinture : il en est le libre et nécessaire interprète."


Pierre Soulages. 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 



07/07/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres